fake-idea-printemps-de-bourges-2016

Le Printemps de Bourges 2016 de Fake IDea vu par Julien Chalmet

3 jours de pur rock’n’roll !!!! Par où commencer ?? Peut être par le dimanche soir qui précède le départ … Je commence à sentir des picotements dans la gorge, un peu mauvais signe à 1 jour et demi du départ … Le lendemain, les choses sont claires, je suis fixé : j’ai une bonne angino-pharyngite et ça va être sport … Parce qu’on part pour 3 jours donc, avec 5 concerts, rien que ça et un planning bien chargé …

JOUR 1 : Mardi 12 avril … Départ non loin d’Orléans, en début d’après-midi, 2 bagnoles, la mienne et celle de David, chargées ras la gueule de matos, de fringues, de sacs de couchages, duvets et matelas gonflables … Bref, on est bien !!! Le temps est au beau fixe pour le moment, il fait même plutôt chaud dans la voiture … 1h15 de route environ et nous voilà à Bourges face au P’tit Zinc, bar dans lequel on jouera le soir même … Fanny, notre productrice et boss de notre label On n’est pas des machines, nous attend … Accueil chaleureux des patrons … Ca s’annonce bien … Installation, balance, tout est prêt pour le soir … Juste le temps d’enfiler des fringues et de partir à pied avec instruments et pédaliers 800 mètres plus loin pour aller jouer sur la scène du Berry … Belle et grande scène, bien située, à un carrefour assez stratégique … On retrouve là bas Marie, notre bookeuse, Léa qui s’occupe de la communication à On n’est pas des machines, Denis Adam, notre attaché de presse, venu sur le Printemps aussi pour Thomas Kahn dont il s’occupe … Installation et line check d’une dizaine de minutes et c’est parti pour un set de 45 minutes, bien énergique, sans sample, sans clavier, à l’ancienne, juste 4 mecs avec une basse, des guitares et un tambour pour faire du bruit !!!!! David Bedouet, notre webmaster est là et il retransmet en presque direct live le concert sur le net … Les gens ont l’air content et nous aussi … On boit un coup vite fait et on repart donc vers le P’tit Zinc … On arrive à la bourre, on sent qu’on est attendus … On réinstalle donc les pédaliers, les guitares … Et c’est parti pour un 1er set d’une heure … Les titres s’enchaînent et vers les derniers, je commence à sentir ma gorge tirer … A la pause, les gars mangent, moi presque pas, j’ai un mal de chien à avaler ma salive … Anita Farmine, autre artiste orléanaise de On n’est pas des machines, arrive avec son équipe … Elle me donne un truc homéopathique qui marche bien apparemment … Que j’accepte volontiers … La voix tient tout le long du 2eme set et je lui en serai éternellement reconnaissant !!!!! Denis est de passage, ainsi que Manon avec qui il a bossé ces derniers mois, François Jétur de Vag FM est également là pour suivre le concert … A la fin, ça discute basse entre David et Bruno, le bassiste d’Anita … On plie et on opte pour l’option tous sous le même toi, dans Bourges même, chez le père de Marie, Thierry … Installation dans les chambres, thé au miel de fin de soirée pour moi … On débriefe un peu et on parle des jours à venir …

JOUR 2 : Mercredi 13 avril … Réveil, café, croissants … Bonne humeur et bonne ambiance … Aujourd’hui au programme, la scène départementale, puis le Chateau d’Eau le soir … En début d’après-midi, je pars avec David en centre ville pour passer au magasin de musique, à la pharmacie, à la FNAC et boire un café chez un pote DJ de David … On discute de plein de choses et notamment de l’album Voodoo de D’Angelo, énorme claque pour chacun d’entre nous … Bref, il est temps de partir retrouver Fanny, Pierrot et Alex, de récupérer les accréditations pour passer les barrages et accéder à la scène départementale … Installation, balance … On fait un set d’une heure, assez énergique … Guillaume Chardon de Radio Intensité est là pour suivre le gig … On sort de scène avec le matos, on plie dans les caisses alors que quelques gouttes commencent à tomber … Puis c’est le déluge … On part pour le Chateau d’Eau … Là, on a toutes les peines du monde à accéder à l’endroit … Visiblement si on n’a pas le formulaire A73B ou le macaron qui va bien, la barrière ne s’ouvre pas … On est à 150m mais non … On essaye de passer par un autre endroit, c’est fermé … C’est à ce moment que David essaye de faire une marche arrière … Seulement, tout ce qui fonctionne, ce sont les feux arrières … Et malheureusement il ne peut pas plus passer quelque vitesse que ce soit … La boite de vitesse a rendu l’âme … On pousse la voiture sur quelques mètres pour la garer finalement à 30m du Chateau d’Eau … Un moindre mal … Pendant que David est au téléphone avec son assureur et l’assistance, on commence à vider le matos et à l’installer … Ce qui va être compliqué ce soir, c’est que le bar est ouvert et qu’il donne sur une route avec de l’autre côté de la route, à 150m à peine, la scène des régions, genre de grosse scène énorme avec une sono très très imposante … Bref, il va être compliqué de faire le poids en terme de décibels … On finit par commencer à jouer … Bon set de 1h30 … Difficile par moment avec la scène des régions aussi proche, mais on fait le boulot !!! Anita est revenue nous voir, mes parents sont arrivés à la fin également après avoir pris une bonne claque au concert d’Ibrahim Maalouf … On plie rapidement, le patron du bar nous prête sa voiture pour qu’on emmène tout le matos jusqu’à la maison, on décharge, on se change, puis on part à l’after au Club Pro … Là-bas, on croise Dominique A, Katerine, Mathias Malzieu, les membres de Last Train, Izia Higelin … On croise aussi l’équipe de direction et de programmation de l’Astrolabe à Orléans avec qui on papote un moment, un programmateur belge exilé au Québec … On boit quelques coups au son d’un DJ approximatif … Il est près de 4h et on décide de rentrer …

JOUR 3 : Jeudi 14 avril … Dès le réveil je sens clairement qu’après 4 concerts et un after en 2 jours, cette journée va être compliquée sur le plan vocal … Je ne suis pas remis de ma pharyngite malgré ce que je prends depuis 4 jours et la répétition des gigs commence à se faire sentir … Il ne reste heureusement plus qu’un set le soir-même au Bureau … Mais avant, multitude d’interviews … On commence par un live solo acoustique pour le Berry Républicain, au bord d’un canal, dans l’Espace Pro … Je me retrousse les manches, je bois un grand thé bien chaud et c’est parti … On croise tout de suite après Feu Chatterton au grand complet qui part pour sa conférence de presse … On enchaîne alors les autres interviews, avec Guillaume de Radio Intensité, avec différents médias, presse écrite, webzines, radios … Jusqu’au soir … 6 ou 7 dans la journée … Pendant ce temps-là, David a fait remorquer sa voiture, a pris le train pour Orléans dans l’après-midi pour aller récupérer une voiture de loc aux frais de l’assistance et revenir avant le concert du soir … 19h30 environ, il arrive et c’est plutôt un soulagement pour nous !!!! La Soubry Family est là … Le dernier concert durera une heure, sur une petite scène en extérieur, alors qu’il a plu une bonne partie de la journée … Et qu’il pleuviote encore … A ce stade, ma voix est clairement bien ruinée, ceux qui la connaissent ne la reconnaîtront pas, les autres me prendront pour le Joe Cocker orléanais, tant j’ai l’impression de chanter avec des gravillons plein la gorge !!!! Une coupure de courant en plein pendant notre set … Une corde de guitare cassée à 3 titres de la fin … Il en faudrait plus pour venir à bout de Fake Idea et on termine le concert avec le sentiment du devoir accompli !!!!! On range le matos, je recroise un pote de fac que je n’avais pas vu depuis plus de 10 ans … Pierrot donne la dernière interview de la journée, surréaliste, aux frontières de l’absurde, avec des réflexions du style « Fake Idea, il y a beaucoup de rock, mais aussi de la musique du soleil, je dirais pas du zouk, mais de la musique du soleil … » Que veux-tu répondre à cela après 3 jours ????? Et voilà, c’est fini … On débriefe un peu, on se remercie, on se félicite et on se dit au revoir … Je reprends la route avec Alex, alors que le reste de l’équipe reste à Bourges … Demain La Vie d’Artiste est dans la place et ça c’est une autre histoire …
Mille mercis à Fanny pour tout ce qu’elle a fait pour nous sur ces 3 jours, à Marie et à Thierry pour l’hospitalité et l’accueil, à Léa, à Denis, à Manon, à Anita pour l’homéopathie magique, à David Bedouet et Ludo, à la Chalmet Family, à la Soubry Family, à tous ceux qui sont venus nous voir, tous les techniciens avec lesquels on a travaillé, tous les bars où on a joué, tous les médias qui ont pris le temps de parler avec nous, les professionnels rencontrés, les contacts noués … Ce fut une expérience riche, agréable quoique remplie de péripéties, toujours dans la bonne humeur et sous les regards bienveillants des dieux du groove et du rock’n’roll … Et c’est ça qui est bon !!!!!!!! On prend rendez-vous pour l’année prochaine ????
A bientôt pour d’autres aventures !!!!

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *